Véronique Gautier Sophrologue
Votre Cabinet de Sophrologie à Rennes

Véronique Gautier Sophrologue à Rennes

Véronique Gautier Sophrologue
Votre Cabinet de Sophrologie à Rennes

Trouver sa place dans le monde grâce à la Sophrologie

30 Juin 2022 Véronique Gautier Sophrologue Sophrologie

Pour ce premier article, je ne vais pas vous parler de ce qu’est ou ce que n’est pas la Sophrologie, mais ce qu’elle permet entre autres choses : trouver sa place dans le monde.

Et comment est-ce possible ? C’est très simple : tout commence par l’écoute de nos ressentis. Je vous explique…

Les ressentis en Sophrologie

Tout d’abord, c’est quoi un « ressenti » ?

Ressentir, c’est éprouver une sensation, une émotion ou un état physique et en être affecté de façon agréable ou désagréable. Vous voyez de quoi je parle ? Cette tête qui tourne, ce creux dans le ventre, cette sensation de vide, ces jambes qui tremblent, ce nœud dans la gorge…

Le ressenti est essentiel. En effet, accepter de ressentir est un grand pas, un premier pas dans l’acceptation de soi. Or, par manque de temps, nous occultons cette part importante de nous-même. Dans notre monde d’aujourd’hui, chacun(e) court à ses tâches, coche sa to-do-list. Nous vivons à cent à l’heure. Nous manquons tous de temps. Et parfois, alors même que nous nous disons surchargés, nous rajoutons des obligations à celles déjà dans notre agenda.

Beaucoup d’entre nous peuvent se sentir essoufflés, épuisés mais en même temps refusent de faire une pause par peur. Par peur de quoi ? Et bien justement, par peur de ressentir ! Nous avons perdu l’habitude de nous écouter, d’écouter notre corps, d’écouter ce qu’il pourrait avoir à dire…

Notre corps est notre véhicule sur cette terre. Il nous permet de circuler, de voyager, d’aimer, de manger, de rire, de créer la Vie. S’il est en bonne santé, notre corps nous permet de tout faire.

Le souci, c’est que nous ne l’écoutons pas…

Pourquoi écouter ses ressentis est-il si important ?

Nous avons pris l’habitude de n’écouter que notre mental. Il a une fonction très importante : il nous protège de graves dangers grâce à ses messages d’alerte.

Mais notre mental peut aussi nous emprisonner dans notre fameuse « zone de confort » en nous empêchant de prendre des risques, pourtant mesurés et réfléchis, comme changer de travail, reprendre le sport, rencontrer de nouvelles personnes, acheter une nouvelle voiture… Il nous fait croire que nous n’y arriverons pas ou que nous ne le méritons pas. Quand nous nous sentons en insécurité face à une situation nouvelle, nous restons dans le mental. Il est prudent d’écouter notre mental et ses messages de prudence.

Cependant, il faut aussi écouter notre corps : il a beaucoup de choses à nous dire…

Voilà ce qui est possible avec la Sophrologie : en revenant aux sensations du corps, le champ des possibles s’ouvre à vous. Une séance de Sophrologie commence toujours par un scan corporel. A l’aide de la voix de sophrologue, vous êtes invité à scanner votre corps zones par zones lentement en commençant toujours par le haut de la tête, puis vous êtes invité à visualiser une situation positive évoquée en amont pour vous permettre de ressentir votre potentiel. C’est un travail qui se fait en plusieurs séances, étape par étape et qui demande un engagement de votre part : c’est vous qui travaillez à votre mieux-être.

Le travail du sophrologue est de vous accompagner dans la visualisation puis de vous laisser exprimer, sans jugement, tous vos ressentis, qu’ils soient physiques, émotionnels ou mentaux.

Il faut s’autoriser à revenir à l’émotionnel même quand on se sent insécure, par petites doses. Et pour cela, il faut être accompagné pour apprendre à le faire pas à pas et enfin, gagner en autonomie.

La Sophrologie, un chemin vers la conscience en harmonie

Un chemin mais en étant accompagné

« Faire de la Sophrologie » n’est pas juste aller à ses séances hebdomadaires pour se sentir mieux. C’est aussi cela mais pas uniquement.

C’est un chemin dans lequel la personne s’engage, pour aller vers un objectif bien défini et qui la conduira, à terme, à l’autonomie et accepter de s’ouvrir à ses ressentis physiques, émotionnels et mentaux :

Accepter de ne plus avoir peur de soi-même. S’accueillir avec bienveillance. Accepter sa propre valeur et son corps tel qu’il est avec amour.

Accepter de ne plus craindre ses émotions. Les accueillir, les apprivoiser, accepter de les vivre pleinement et enfin les laisser partir. Une émotion n’est ni bonne ni mauvaise. Nous ne sommes pas cette émotion : elle ne nous définit pas. 

Accepter son propre mental tel qu’il est. Accepter que de nombreuses pensées parasites polluent son monde intérieur et apprendre à les faire taire, un peu, puis de plus en plus longtemps.

Un chemin vers l’harmonie

La Sophrologie se définit comme la science de la conscience en harmonie.

Il s’agit de mettre en place une connexion harmonieuse entre le corps physique et le mental. Chacun écoutant l’autre et tout en étant au service l’un de l’autre.

Les fondations de la conscience en harmonie, c’est un alignement entre notamment le mental, le corps et les émotions. Ce sont trois des piliers incontournables. C’est cela vivre en cohérence. Attention, soyons d’accord, vivre en cohérence, ce n’est pas être une personne parfaite mais plutôt s’ouvrir un peu plus au monde et surtout à soi-même, dans sa vérité, jour après jour.

Il est impossible de vivre en cohérence tout au long d’une vie : les changements, les rencontres, les évènements nous changent au fil de temps et le besoin de se réaligner se fait parfois ressentir. C’est le travail de toute une vie : identifier ces moments et passer à l’action.

Se réaligner, c’est trouver un second souffle, un nouveau départ, découvrir de nouvelles possibilités tout en appréciant ce que l’on a déjà.

Vivre en cohérence, c’est avoir une vie alignée, c’est être épanoui et à sa juste place dans le monde, exactement à l’endroit où nous devons être à l’instant présent. Et la cohérence permet ensuite tant de belles choses…

Ainsi, en acceptant de ressentir et en apprenant à ressentir nos sensations et émotions perçues dans notre corps, il est possible de mieux se connaitre, ainsi que nos propres besoins. Il est possible de s’accepter dans toutes nos palettes de couleurs et découvrir, en étant accompagné, une vie de plus en plus alignée.

Le champ des possibles s’ouvre alors à nous et nous permet de trouver notre place dans le monde.


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

Visite du Cabinet de Sophrologie

25 Sep 2022

Mon activité de Sophrologue, démarrée en mai dernier, a posé ses valises dans un Cabinet pluridisciplinaire en plein Centre-Ville de Rennes : dans mon quartier préféré avec ses rues piétonnes et an...

C'est quoi la Sophrologie ?

15 Sep 2022

Fondée dans les années 1960 par le psychiatre Alphonso Caycedo, la Sophrologie s’inspire de différentes disciplines comme la neurologie, l’hypnose, la psychologie, la relaxation ainsi que de plusie...

Trouver sa place dans le monde grâce à la Sophrologie

30 Juin 2022

Pour ce premier article, je ne vais pas vous parler de ce qu’est ou ce que n’est pas la Sophrologie, mais ce qu’elle permet entre autres choses : trouver sa place dans le monde.
Et comment est-ce p...

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site est parrainé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.