Véronique Gautier Sophrologue
Votre Cabinet de Sophrologie à Rennes

Véronique Gautier Sophrologue à Rennes

Véronique Gautier Sophrologue
Votre Cabinet de Sophrologie à Rennes

Les émotions et la Sophrologie


Joie, Tristesse, Peur, Colère, Dégout et tellement d’autres… Avoir des émotions, être débordé par ses émotions, gérer ses émotions… Ce sont des concepts bien difficiles à définir. Chacun sait de quoi il s’agit jusqu’au moment où il faut l’expliquer avec ses propres mots…

D’où viennent les émotions ? Quelles en sont les causes ? Comment se manifestent-elles ? Comment sommes-nous supposés les « gérer » ? Faut-il les « contrôler » ou les « maitriser » ?

Sophrologie et ressentis émotionnels

C’est quoi une émotion ?

Une émotion peut se définir comme étant un état passager et intense qui se manifeste aussi bien dans le corps que dans l’esprit en réaction à un élément extérieur ou à une pensée. Il s’agit donc d’une réaction physique et psychologique à une situation. Elle entraine une manifestation interne, le ressenti, et génère une réaction extérieure.

Il existe différentes définitions, différents classements en l’absence de consensus. Il y a tout d’abord les émotions primaires avec leurs expressions faciales bien connues : joie, colère, peur, tristesse, dégout, surprise... Il y a ensuite les émotions sociales liées uniquement aux autres et à notre environnement : sympathie, culpabilité, mépris, envie, respect, honte, embarras, orgueil…

Les émotions : bonne ou mauvaise chose ?

Toutes les émotions devraient être les bienvenues : elles me renseignent sur moi, me parlent de mon état intérieur, m’alertent sur ce qu’il se passe en moi. Elles sont toutes pertinentes.

Dans le meilleur des mondes, aucune émotion ne devrait être considérée comme bonne ou mauvaise, au risque de tomber en addiction aux émotions «positives» et en aversion aux émotions «négatives». Par exemple, la personne qui sera dans le contrôle de ses émotions refusera d’accepter le négatif et encore moins de l’exprimer, à la limite du déni. La charge émotionnelle sera encore plus lourde et source de grande anxiété. Mais la vie poursuit sa route et les émotions refoulées continuent d’évoluer, de chauffer sur le feu du temps avec en plus nos couvercles familiaux, éducatifs, professionnel…menant droit à la surcharge émotionnelle. Ne pas gérer ses émotions ou mal les gérer entraine la personne à se mésestimer, à avoir honte, à culpabiliser. Il faut donc les considérer pour ce qu’elles sont : des alertes.

Les émotions sont nos meilleures enseignantes sur nos états intérieurs, notamment les émotions dites «négatives» apparaissant toujours dans des situations similaires. Il s’agit là d’un avertissement : nos limites ont été dépassées, nos valeurs n’ont pas été respectées par les autres ou par nous-même. Ainsi, notre réponse à un problème donné n’est pas appropriée. Si une émotion désagréable apparait, elle met en évidence notre incohérence. Il faut alors accepter cette émotion, la reconnaitre, se remettre en question pour reconsidérer notre réponse adaptative. Nos émotions sont le curseur d’une vie cohérente et l’outil de correction est notre système adaptatif. Einstein disait : «La folie, c'est se comporter de la même manière et s'attendre à un résultat différent».

Sophrologie et gestion des émotions

Maîtriser ses émotions grâce à la Sophrologie

La Sophrologie est la Science de la Conscience en Harmonie. Elle apporte une meilleure connaissance de soi. Sa pratique permet notamment de décoder et affiner son intelligence émotionnelle, qui se définit comme la compréhension de ses émotions et de celles des autres, notion essentielle en développement personnel mais aussi dans le cadre professionnel. La Sophrologie, avec une pratique ciblée, permet de renouer avec ses émotions, de reconnaître ses états émotionnels, d’apprendre à les comprendre et à mieux les gérer.

La Sophrologie invite à avoir un rapport différent à son propre corps, à ce qui nous entoure, au monde mais aussi à nous-même. La personne accompagnée peut alors sortir des comportements et réactions automatiques pour aller vers plus d’authenticité, vers l’écoute de son intuition, vers plus de confiance en son potentiel, notamment la bonne maitrise de ses émotions.

La Sophrologie permet de retrouver un équilibre émotionnel. Sa pratique se focalise sur le positif mais ne fait pas impasse sur les émotions désagréables. La personne accompagnée apprend, au fur et à mesure des séances, à éliminer ses douleurs physiques apparues du fait de ses tensions, à chasser voire exploser ses états émotionnels négatifs, à les remplacer par d’autres plus positifs (colère/calme). Au passage de nombreuses prises de conscience peuvent avoir lieu : origine de l’émotion, raisons du dépassement de ses propres limites, fatigue, manque de confiance, etc… Il est alors possible de redéployer des qualités existantes et sous-utilisées (la patience via le geste signal, la tolérance), de prendre du recul, de lâcher prise, voire de visualiser une nouvelle existence plus harmonieuse, etc… Il est alors possible de vivre toutes ses émotions sereinement.

Centrer son axe grâce à la Sophrologie

La pratique de la Sophrologie implique de rester dans l’instant présent et d’accepter ses propres ressentis physiques, émotionnels et mentaux avec bienveillance et tels qu’ils sont grâce au non-jugement.

Respecter sa capacité d’adaptation, c’est aussi accepter ce qu’on ne peut pas changer.

Les montagnes russes émotionnelles sont là de toute façon ; autant les accepter avec sérénité. Il est inutile d’y céder de façon excessive et trop longtemps : c’est compréhensible mais cela ne sert à rien. En effet, est-il possible d’avoir une vie sans connaitre tant la joie que la peine, la confiance sans le doute, la sécurité sans la crainte ? C’est dans ce mouvement que nous grandissons : à travers les remous de notre âme et en centrant notre axe. L’apprentissage de l’équanimité est indispensable à toute vie qui tend vers l’harmonie. Est équanime, celui qui garde le même état d’esprit quels que soient les évènements, les émotions qui le traversent. C’est une aptitude difficile à acquérir qui demande beaucoup d’entrainement. Parfois on chute, puis on recommence. Mais acquérir cette faculté par temps calme permet d’affronter avec sérénité les tempêtes quand elles surviennent.

Ainsi, pour terminer, voici, à mon sens, certains des ingrédients essentiels à une vie harmonieuse :

  • Avoir une connaissance subtile de soi-même et une confiance indéfectible en ses propres capacités
  • Composer avec les évènements, les imprévus, rester équanime en toutes circonstances
  • Prendre conscience de ses propres sources de souffrance : ses aversions, ses addictions, ses parts d’ignorance et leur apporter toute l’attention requise
  • Développer une relation de non-dépendance aux autres et aux choses permettant d’emprunter le chemin de la liberté et de l’amour inconditionnel
  • S’offrir le bonheur qui ne dépend que de soi : le contact avec la nature, un entourage bienveillant, des activités qui font sens pour soi, etc…

Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

L'anxiété des fêtes de fin d'année

10 Déc 2023

Les fêtes de fin d’année sont, pour beaucoup d’entre nous, synonymes de joie, de retrouvailles, de repas préparés et partagés avec amour, de longues discussi...

Stress et Anxiété : la Sophrologie peut vous aider

26 Nov 2023

L’être humain n’est pas fait pour vivre en permanence sous pression, en surcharge émotionnelle, avec la sensation du temps qui file trop vite. L’être humain ...

Test : quel est votre niveau actuel de stress et d'anxiété ?

26 Nov 2023

Si vous y prêtez attention, les signes de stress et d’anxiété, s’ils sont présents, sont reconnaissables dans les différentes sphères de votre vie mais aussi...

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site est parrainé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.