Véronique Gautier Sophrologue
Votre Cabinet de Sophrologie à Rennes

Véronique Gautier Sophrologue à Rennes

Véronique Gautier Sophrologue
Votre Cabinet de Sophrologie à Rennes

Comment lâcher-prise avec la Sophrologie


Chacun de nous a déjà été confronté à des situations difficiles et, sans capacité à passer à autre chose, est resté accroché au problème malgré des efforts conséquents : notre mental tourne en rond et nos émotions nous empêchent d’avancer.

C’est souvent l’occasion pour notre entourage de nous donner ce bon conseil : « Lâche prise ! ». Plus facile à dire qu’à faire… Malheureusement, il n’existe pas de méthode miracle pour y parvenir… C’est un mécanisme plus complexe et profond qui se joue ici…

Pour commencer, que signifie « lâcher-prise » ? Quels sont le blocages qui nous en empêchent ?

Ensuite, pour y parvenir, quelles sont les étapes reconnues qui permettent de lâcher-prise plus facilement ? Existent-ils des exercices simples et accessibles à tous pouvant aider dans ce processus ?

Et si finalement, pour vivre plus sereinement, autre chose était possible ?

En quoi consiste le lâcher-prise ?

Définition du lâcher prise

C’est abandonner le besoin de contrôle. C’est accueillir l’instant présent tel qu’il est, accueillir les choses, les situations et les personnes telles qu’elles sont et non comme on voudrait qu’elles soient.

Lâcher-prise est un processus conscient, une démarche volontaire pour abandonner, laisser derrière ce qui nous fait souffrir, cesser de donner raison à ce qui nous tourmente. La simple prise de conscience de l’importance que nous donnons à des choses qui ne le méritent pas est le début du processus.

Notre besoin de contrôler chaque aspect de notre vie peut nous mener vers l’épuisement. Il ne s’agit pas de prendre la vie à la légère mais plutôt de prendre de la hauteur par rapport à une situation, un évènement lui redonnant ainsi sa juste place.

Lâcher-prise est une façon d’être, une façon de mener sa vie en ayant confiance en elle et en soi.

Les blocages empêchant le lâcher prise

Avant de commencer le processus, il est utile d’identifier ce que nous tenons et refusons de lâcher : 

L’attente d’un évènement : être figé dans une situation qui ne dépend pas de soi tant qu’une chose extérieure ne s’est pas présentée, impossible de passer à autre chose tant que cette question n’est pas réglée. Or la vie continue avec ses challenges et ses joies…

Les attentes vis-à-vis de ses proches et  accepter qu’ils n’y répondent pas. Nos relations avec nos proches devraient permettre le partage et l’inspiration. Nos proches amplifient ou non notre bonheur, ils ne le déterminent pas. C’est alors à nous de lâcher-prise et de faire consciemment les choix qui s’imposent. Notre seule responsabilité ici est notre bonheur, notre propre bien-être.

La nostalgie du passé : essayer de retenir un passé heureux voudrait dire que lui seul existe. Or lâcher-prise le moment venu permet un présent et un futur.

La colère est mauvaise conseillère. Pour notre mieux-être, il est préférable de l’accepter, la ressentir et la laisser partir. Seule la personne blessée souffre de ce ressentiment et reste bloquée.

L’incertitude de la vie peut faire peur, empêche le lâcher-prise et nous amène à l’anxiété de ce qui pourrait arriver. La vie peut aussi être brutale par moment. Mais la vie, c’est apprendre à danser sous la pluie avec bienveillance, douceur et fluidité.

La difficulté à vivre dans l’instant présent : le lâcher-prise est un équilibre entre la construction de projets, avec le passé comme support (et non comme poids) et le fait de vivre ici et maintenant sans contrôle des circonstances.

Le besoin de contrôle mène à la frustration si les choses se passent autrement que prévu. Le contrôle permet de se rassurer seulement à l’instant T. Il faut se concentrer sur soi, ses capacités, ses besoins et ses actions et laisser ce qui nous est extérieur, ce sur quoi nous n’avons aucune capacité d’action.

Comment lâcher-prise ?

Les clés pour lâcher prise

Dans son livre « les 7 étapes du lâcher-prise », Colette Portelance nous donne les clés permettant de lever ces blocages :

Le constat : il s’agit d’un travail d’introspection qui consiste à prendre conscience de la réalité en identifiant le déclencheur de la souffrance, la situation précise concernée, la difficulté éprouvée permettant ainsi de comprendre le mécanisme de ses réactions au travers des émotions ressenties.

L’acceptation : le constat doit ensuite être accepté, sans le subir, sans se résigner. Composer avec une difficulté donnera de meilleure résultat qu’en s’acharnant dessus. Accepter ce qu’il nous arrive, c’est déjà avancer, sans être victime ou agressif ou en refoulant nos émotions.

Le respect : en revenant au respect de soi, en faisant du bien à son corps par des soins, du repos, de l’activité, la tête ira mieux en ressentant la vie.

La symbolisation : en cessant de se battre et de vouloir tout contrôler, en s’abandonnant à ce qui est, il est possible de passer le relai à ses ressentis. L’utilisation d’une image concrète symbolisant la situation apporte une solution concrète.

Le quotidien : pas à pas, jour après jour, en surmontant ses émotions dans chaque action, chaque échange, on devient plus fort et plus libre.

Le choix : faire des choix fermes et assumés permet d’avancer du moment qu’ils sont orientés vers notre propre bonheur. Le doute, lui, emprisonne et ferme l’horizon.

L’action : toujours centré sur nos choix et nos besoins, le passage à l’action libère, en arrêtant de s’imposer des contraintes motivées par la culpabilité, la peur du rejet ou de l’abandon.

Lâcher-prise et Sophrologie

Il est inutile de forcer les choses et vouloir à tout prix lâcher-prise sur une situation donnée au risque que le processus ne soit que superficiel. Il faut savoir se laisser du temps, accepter de garder un contrôle partiel qui s’amoindrit avec le temps. A la place de l’expression un peu fourre-tout du lâcher-prise, je préfère l’expression « lâcher du lest », petit à petit, chacun à son rythme et selon ses capacités à laisser les choses s’en aller. C’est un processus progressif et personnel auquel je vous invite.

Se remettre soi au cœur de son propre système est une des possibilités d’accompagnement en Sophrologie. Un protocole en plusieurs étapes reste indiqué pour un cheminement au rythme de chaque personne, selon sa problématique.

En Sophrologie, le panel d’exercices pour apprendre à lâcher-prise est large :

  • Nombreux exercices de respiration pouvant être reproduits dans la vie quotidienne
  • Evacuation des tensions physiques et relaxation
  • Evacuation des pensées parasites et prise de recul
  • Acceptation et compréhension des émotions ressenties afin de retrouver sa sécurité intérieure à chaque instant
  • Reprendre confiance en soi et retrouver son estime de soi
  • Méditations pour s’ancrer dans l’instant présent

Et de nombreuses autres propositions adaptées à chaque personne.

La Sophrologie aide à prendre conscience des zones où nous avons du pouvoir, à choisir sa posture. Là, je n’ai aucun pouvoir d’action, je laisse aller. Ici, j’ai du pouvoir, j’agis, je trouve des solutions et je change les choses, pas à pas.

Lâcher-prise n’est pas un but en soi, c’est une façon de vivre de façon sereine, sans fatalité, ni combat.

Lao-Tseu disait « Si vous avez tendance à être dépressif, vous vivez dans le passé. Si vous avez tendance à être anxieux, vous vivez dans le futur. Si vous êtes en paix, vous vivez au présent ».

Le but de la vie est de permettre à chacun d’atteindre un niveau de sérénité et d’apaisement pour vivre sa vie dans le calme et la confiance tout en acceptant ce qui se présente et en laissant ce qui n’est plus, tout en évoluant harmonieusement au sein de sa famille et plus largement de la société.

En paix et en harmonie avec soi et les autres.


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

L'anxiété des fêtes de fin d'année

10 Déc 2023

Les fêtes de fin d’année sont, pour beaucoup d’entre nous, synonymes de joie, de retrouvailles, de repas préparés et partagés avec amour, de longues discussi...

Stress et Anxiété : la Sophrologie peut vous aider

26 Nov 2023

L’être humain n’est pas fait pour vivre en permanence sous pression, en surcharge émotionnelle, avec la sensation du temps qui file trop vite. L’être humain ...

Test : quel est votre niveau actuel de stress et d'anxiété ?

26 Nov 2023

Si vous y prêtez attention, les signes de stress et d’anxiété, s’ils sont présents, sont reconnaissables dans les différentes sphères de votre vie mais aussi...

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site est parrainé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.